Thermodynamique, gaz ou électricité, la source du chauffage de l’eau chaude sanitaire est multiple. La durée de vie de ces appareils oscille entre 8 et 20 ans. Elle dépend de la technologie employée ainsi que d’autres facteurs comme l’entretien ou l’utilisation.

Longévité et facteurs d’usure

La qualité de l’eau est le premier critère à prendre en considération pour assurer la longévité de votre chauffe-eau. Si celle de votre région est dure, il faut éviter les résistances blindées. Le modèle stéatite sera plus adapté. Couplé à un système de protection dynamique, il transformera le tartre en atout.

Le dimensionnement du chauffe-eau jouera également un rôle important. Il doit être suffisant pour couvrir les besoins de la famille. Sa capacité dépend du nombre de personnes, mais aussi des équipements de la maison. Trop petit, vous devrez actionner régulièrement le mode forcé. Cela pourra diminuer sa longévité. Trop grand, une partie du liquide sera chauffée inutilement. Cela nuira à votre budget.

Une installation effectuée par un professionnel sera gage de sécurité. Elle aidera à prévenir les risques de dysfonctionnement ou de pannes. De plus, ces conseils vous permettront de profiter au mieux de votre équipement.

Pour des économies sur l’année, la version thermodynamique est recommandée en zone plutôt tempérée. Cet appareil est celui qui durera le plus longtemps. Il est idéal pour les endroits connaissant peu de jours de gel.

Quand changer de chauffe-eau ?

Les marques de rouille sont communément l’indice d’une fissure. Des traces d’humidité sur la cuve sont un autre repère de fuite. Il faut alors intervenir rapidement pour éviter une catastrophe prochaine.

La chaleur en sortie est moins élevée qu’avant. La réserve s’épuise plus vite. La couleur est de plus en plus souvent marron. Ces trois signes indiquent un vieillissement du matériel. La mise en place d’un équipement neuf est à programmer.

Le tartre peut endommager la résistance ou le ballon. La consommation du chauffe-eau est aussi impactée. En effet, celui-ci peinera à déterminer la température de l’eau Il tournera alors plus longtemps et plus fréquemment. Son remplacement se fera plus régulièrement.