Rigides ou flexibles, les panneaux isolants ne se destinent pas aux mêmes applications. Cette différence de « souplesse » leur confère des caractéristiques et des qualités propres à une utilisation en intérieur ou en extérieur.

Il est parfois difficile de s’y retrouver dans l’univers des isolants lorsqu’on est néophyte ! Parmi les informations que l’on peut glaner sur le net, on retrouve souvent la notion d’isolants souples et d’isolants rigides… Isonat propose justement ces deux types de produits et vous explique leurs différences !

Isolants rigides : Isoler par l’extérieur

Par exemple les panneaux d’isolation en fibres de bois rigides sont destinés à l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) des murs par une façade ventilée ou sous enduit, et des toitures en sarking et pare-pluie.

Les applications extérieures nécessitent une grande résistance mécanique, physique et une grande résistance à l’eau liquide via la caractéristique WS (absorption à l’eau < 1kg/m2). Les exigences des professionnels du bâtiment en matière d’ITE étant de surcroit très élevées, il faut pouvoir fournir des panneaux à la fois techniques et performants.

Isolants flexibles : Isoler par l’intérieur

Les isolants flexibles (ou « souples ») sont utilisés pour l’isolation par l’intérieur, à savoir les murs, cloisons, combles aménagés ou perdus. Cette souplesse permet de les adapter plus facilement aux supports. De plus, leur application intérieure ne nécessite pas les mêmes caractéristiques mécaniques et traitements qu’un isolant destiné à une isolation par l’extérieur.