Après l’avion solaire, voici l’avion hybride. Eraole a effectué son premier vol lundi 21 mai en parcourant pas moins de 125 km entre la Roche sur Yon et Angers. Tout ça en seulement 2h.

70 heures d’autonomie pour l’avion hybride

Il s’agit d’un appareil 100 % électrique, alimenté grâce à 25 % d’énergie solaire, 65 % d’huile végétale et 10 % d’hydrogène. « On a donc opté pour de l’huile produite à partir de végétaux recyclés », explique Raphaël Dinelli, qui a piloté l’engin depuis la Vendée. L’un des avantages de cet avion est qu’il coûte 40 fois moins cher que le célèbre avion solaire Solar Impulse, qui avait bouclé son tour du monde en 2016.

2 heures pour faire 185 kilomètres

Le pilote, un ancien skipper, passionné par les énergies renouvelables Raphaël Dinelli travaille depuis neuf ans sur ce projet. Ancien skipper, ingénieur de formation, il s’est entouré d’une équipe d’une quinzaine de personnes. En 2008, il avait fini dixième du Vendée Globe à bord de son voilier laboratoire Océan Vital 1, équipé d’une éolienne et de panneaux photovoltaïques. « Je n’étais plus dans le technique, j’ai commencé à prendre du plaisir », annonce Raphaël Dinelli à sa descente du cockpit à l’aéroport d’Angers Marcé.