Il existe plusieurs dispositifs pour chauffer sa maison qui sont économiques et éco-responsables y compris la pompe à chaleur. Cette dernière permet de profiter de l’énergie gratuite de l‘air pour chauffer ou rafraîchir son intérieur. Il est, toutefois, normal de se demander est ce que ces pompes sont pratiques au sein des anciennes maisons ou celles qui ne répondent pas aux normes récentes. Plusieurs étapes sont nécessaires pour réaliser la meilleure installation de chauffage possible pour votre logement si celui-ci est vieux. Dans cet article, nous donnerons notre avis sur l’installation d’une pompe à chaleur dans une ancienne maison.

 

Choisir une pompe à chaleur en adéquation avec ses besoins

Il est important de réaliser le bon choix d’une pompe à chaleur pour un rendement et une performance optimale et ainsi réaliser le maximum d’économies. Plusieurs facteurs entrent en jeu. Il est important de noter qu’il existe plusieurs types de pompes à chaleur :

  • Les pompes à chaleur aéro thermiques : air/air, air/eau
  • Les pompes à chaleur géothermiques : sol/eau, sol/sol
  • Les pompes à chaleur hydro thermiques : eau/eau

Les PAC aérothermiques sont les plus populaires. Elles sont les plus répandues sur le marché et les plus utilisées. Les PAC aérothermiques permettent parfois de rafraîchir les maisons pour les modèles réversibles et sont adaptés aux climats doux. Pour certaines régions où les températures descendent en dessous des -5°C, ces pompes cessent de fonctionner correctement. Un système d’appoint est gardé pour ces instances où ils prennent la relève. Certains modèles atteignent les -25°C.

Les PAC géothermiques puisent leur chaleur du sol soit avec des capteurs verticaux ou des capteurs horizontaux placés en dessous du sol. La chaleur du sol, qui est plus stable que celle de l’air, est transférée vers la maison. Ils sont, toutefois, plus chers à installer et dépendent de la nature de votre terrain.

Les PAC hydrothermiques sont les moins répandus car elles nécessitent une autorisation et des ressources en eau suffisantes. Ce sont des systèmes performants mais nécessitent une installation de radiateurs basses températures ou des planchers chauffants. Ces moyens de diffusions de chaleur ne sont pas forcément présents dans les anciennes maisons. Si vous cherchez à faire des travaux de rénovation importants, vous pouvez opter pour cette option.

Ces types de PAC sont tous économiques et éco responsables, n’utilisant aucune énergie fossile. Leur investissement est différent mais bénéficient tous des aides financières proposées par l’Etat. Mais avant d’acheter un modèle de PAC, il est crucial de choisir un modèle en adéquation avec vos besoins.

 

 

Comment bien choisir sa pompe à chaleur ? 

La consommation en énergie de votre foyer

La consommation d’énergie est un indicateur important de la puissance nécessaire. Il est important de ne pas sous-dimensionner ou de surdimensionner votre installation. Une installation sous-dimensionnée ne répondra pas à vos besoins ou nécessitera un système de chauffage d’appoint qui consomme plus que la pompe à chaleur. Un système surdimensionné va coûter cher, mal fonctionner et enfin s’user rapidement. Grâce à un bilan thermique, vous aurez une idée de la puissance et le Cop (coefficient de performance) nécessaire pour vos conditions. Les anciennes maison peuvent consommer davantage d’énergie à cause de la vétusté ou d’une isolation médiocre.

 

Eau chaude sanitaire ou non

La pompe à chaleur a pour but principal de chauffer de l’eau pour les radiateurs. Il est, toutefois, possible de chauffer de l’eau pour des besoins sanitaires. C’est le cas des pompe à chaleur air/eau qui peuvent être facilement raccordées à un ballon de stockage d’eau et le chauffer en plus de circuler dans vos radiateurs ou votre plancher chauffant, si vous en avez installé. La PAC joue alors une double fonctionnalité et diminue la facture encore plus. Dans les maisons anciennes, le chauffage d’eau sanitaire est pris en main par des chauffe-eaux à fuel ou à gaz qui consomment beaucoup et dépendent des prix variables du gaz.

 

Nombre de personnes dans le foyer et surface

Le nombre de personnes dans le foyer ainsi que la surface de la maison influent sur le choix de la pompe à chaleur. La consommation varie énormément selon ces deux critères. Cela impacte les tendances et habitudes de consommation de la maison et les besoins en chauffage de celle-ci.

 

Pour réaliser le meilleur choix de la PAC, n’hésitez pas à vous faire accompagner et à vous faire guider pour trouver la solution adéquate à vous, votre logement et vos exigences.

En plus de vous guider dans le choix, vous avez grandement intérêt à choisir un installateur agréé QualiPac.

 

 

Installer une pompe à chaleur air eau dans une maison ancienne

Installer une pompe à chaleur air eau dans une ancienne maison est tout à fait possible. Cette dernière vous permettra de produire de l’eau chaude sanitaire ainsi que de chauffer votre maison. Avant d’installer ce type de chauffage, nous vous suggérons de veiller à la bonne isolation de votre logement. Si votre ancienne maison est mal isolée, les performances de la pompe à chaleur air-eau seront moindres. Elle devra produire davantage pour compenser les pertes thermiques.

 

 

L’isolation de votre ancienne maison est une priorité

Quand il est question de pompe à chaleur ou d’un système de chauffage, il est primordial d’avoir une idée claire sur l’état d’isolation de votre logement, d’autant plus si celui-ci est vieux. Il est évident que pour les maisons anciennes datant d’avant 1975, l’isolation thermique du bâtiment est rarement au niveau des normes des constructions contemporaines. Une isolation thermique qui n’est pas au point, c’est signe de déperditions thermiques qui vont impacter vos besoins.

En effet, plus votre maison n’est pas bien isolée, plus vous aurez à dépenser pour la chauffer. Une toiture et des murs mal isolés peuvent être responsables de 25%/30% de vos pertes de chaleur et donc de dépenses supplémentaires. La pompe à chaleur est certes plus économique que les chaudières à fuel et autres systèmes, mais la consommation d’énergie restera toujours en hausse si vous ne prenez pas soin de votre isolation thermique.

 

 

Réaliser un bilan thermique pour identifier les pertes de chaleur 

Comment savoir si votre maison est bien isolée ? Il s’agit de réaliser un bilan énergétique qui consiste en un diagnostic thermique de votre ancienne maison. C’est une étape importante permettant d’atteindre un confort thermique et une baisse significative de vos dépenses. Un audit thermique est un travail d’investigation réalisé par des professionnels qui vont évaluer la performance énergétique de votre vieille maison en tenant compte de ses caractéristiques: âge, matériaux de construction, climat de la région …etc.

Pour ce faire, une visite complète gratuite est réalisée par nos techniciens avec parfois l’utilisation de caméra thermique infrarouge permettant de détecter les zones à problème. Les experts vous confèrent suite à cette enquête, un bilan complet de l’état énergétique de votre maison: besoins de la maison, déperditions thermiques, les zones sensibles qui impactent le plus sur votre facture telle qu’une toiture mal isolée, des fuites de canalisations etc…

Les bilans thermiques sont une solide base pour pouvoir prendre les bonnes décisions. Ils sont extrêmement préconisés dans les cas des maisons anciennes. En tant que propriétaire d’un vieux logement, vous aurez une idée claire sur la nature des travaux nécessaires, leurs nécessités et les bénéfices engendrés. Dans certain cas, la pompe à chaleur qui est installée pour diminuer la facture du chauffage a un impact faible à cause de l’état de l’isolation de la maison. Pour éviter le risque du mauvais investissement, n’hésitez surtout pas à faire réaliser un audit complet.

 

 

Choisir un installateur agréé QualiPac

Quand il est question de rénovations, le choix d’un bon installateur est crucial. Il aura des conséquences à la fois sur le coût de l’installation d’une pompe à chaleur dans une vieille maison et sur son fonctionnement tout au long de la vie de l’équipement.

Pourquoi faire appel à un professionnel agréé RGE et certifié QualiPac ? Un professionnel avec la certification RGE, Reconnu Garant de l’Environnement, a les compétences nécessaires pour s’occuper des installations telles que les pompes à chaleur, les panneaux solaires et autres équipements éco responsables. Toutefois, un installateur certifié QualiPac est expert dans le domaine des pompes à chaleur et maîtrise ces équipements. Il a donc les connaissances nécessaires pour, entre autres, faire un état des lieux et une étude thermique. Les professionnels certifiés QualiPac savent comment bien dimensionner l’installation et choisir la puissance nécessaire en s’adaptant à vos besoins, vos tendances de consommation et aux critères de votre habitation, qu’elle soit ancienne ou rénovée. La pose est garantie professionnelle et fiable, vous assurant un fonctionnement de la pompe à chaleur optimal et sans problèmes.

 

Certification quali PAC 2020

 

Un professionnel vous conseillera aussi pour les différents entretiens que vous aurez à réaliser sur la pompe à chaleur, tel que le dépoussiérage et le nettoyage requis. Enfin, seul un professionnel RGE peut vous faire bénéficier des aides financières proposées par l’Etat et votre commune. Une installation faite seule ne vous donne pas la chance d’en profiter.

 

 

L’installation d’une pompe à chaleur dans une ancienne maison est possible mais sous conditions  

La pompe à chaleur est une solution intéressante pour les anciennes maisons et même rentable. Il est, toutefois, nécessaire de bien se préparer et de faire une bonne étude de votre logement, découvrir les points sensibles de celui-ci. Il est aussi recommandé de s’occuper de l’isolement thermique pour garantir un rendement optimal de la PAC.

N’hésitez pas à nous faire appel que ce soit pour le bilan thermique qui est gratuit ou l’installation de la PAC.