Choisir entre une pompe à chaleur et une chaudière à gaz n’est pas simple, chaque solution a ses avantages et inconvénients. Vous cherchez la meilleure solution pour votre habitation ? Vous êtes au bon endroit ! Nous expliquerons chacun des deux systèmes : PAC air-eau et chaudière à condensation. Leurs fonctionnements, méthodes d’installations et leurs avantages et inconvénients diffèrent grandement. Enfin nous établirons quels sont les critères que l’on doit tenir en compte lors du choix pompe à chaleur ou chaudière à gaz.

 

La pompe à chaleur : explications, fonctionnement, avantages et inconvénients

La pompe à chaleur air-eau est un système de chauffage pratique qui repose sur le transfert d’énergie. Les calories présentes dans l’air sont captées et c’est cette chaleur qui va être transférée vers votre habitation. A la différence des pompes à chaleur air-air, la PAC air-eau utilise de l’eau pour le transport de la chaleur puisée de l’extérieur. Concrètement, la PAC air-eau contient donc quatre composants qui permettent le bon déroulement des quatre phases du cycle thermique:

  1. Le premier composant est l’évaporateur ; il permet la transformation du fluide frigorigène en vapeur. Ce passage de l’état liquide vers l’état gazeux se passe lors du prélèvement des calories de l’extérieur. Grâce à l’énergie captée, la température du fluide s’accroît. Ainsi, ce dernier se transforme en gaz et s’évapore.
  2. Le deuxième élément de la PAC air-eau est le compresseur ; il est doté d’un moteur électrique qui permet d’aspirer et de comprimer le fluide frigorigène pour augmenter la pression.
  3. Le troisième composant est le condenseur ; il permet de transmettre la chaleur vers l’eau de chauffage à l’état de vapeur et sous haute pression,
  4. Le détendeur est le dernier composant du PAC air-eau. Il est chargé de diminuer la pression et la température du gaz afin de préparer le fluide liquide à l’étape d’évaporation.

Le cycle se répète indéfiniment et l’eau de chauffage s’occupe du chauffage de l’habitation.

 

Quels sont alors les avantages de ce genre de système de chauffage ?

  • La PAC air-eau base son fonctionnement sur l’usage d’une énergie renouvelable
  • Avec une consommation en électricité très limitée, elle est plus respectueuse de l’environnement. Son COP (coefficient de performance) est aux environs de 3.
  • Si vous optez pour la version réversible, vous pouvez rafraîchir votre intérieur en été grâce à la version réversible
  • La PAC air-eau s’adapte facilement aux installations déjà existantes. Lire à ce sujet : Installer une pompe à chaleur avec des radiateurs déjà existants

Par contre, les inconvénients de la PAC air-eau sont :

  • La PAC air-eau tient compte du milieu extérieur. Ses performances dépendent de la température extérieure.
  • Certains modèles de la PAC ne fonctionnent pas si la température est inférieure à -5°C.
  • L’unité extérieure permettant de capter les calories de l’air doit nécessairement être installée dans un jardin.
  • La pompe en elle-même peut être la cause de nuisances sonores sur certains modèles
  • La PAC air-eau a un long amortissement mais de nombreuses aides financières sont versées par l’Etat
  • L’efficacité de l’appareillage peut être atténuée par une mauvaise isolation.
  • La pompe air-eau nécessite quand même la consommation d’électricité dont le prix varie (augmente surtout).

 

 

Chaudière à gaz : explications, fonctionnement, avantages et inconvénients

La chaudière à gaz condensation est une solution intéressante. Son principe est basé sur celui de la chaudière à gaz classique mais est bien plus performant et, donc, bien plus économe. C’est cette efficacité et son économie en consommation de gaz qui le favorise. D’ailleurs cette chaudière est parmi les installations et appareillages qui bénéficient d’aides financières.

Son fonctionnement est simple. Le gaz de la chaudière (qu’il soit obtenu par le réseau ou par des citernes individuelles) est mis en contact avec de l’air. Cette mise en contact avec de l’air créant la combustion du gaz dégage donc de la chaleur.  Jusqu’à présent, c’est le principe classique des chaudières à gaz classiques que nous connaissons tous. L’innovation des chaudières à gaz condensation vient de la récupération de la chaleur présente dans les fumées de la combustion. Cette chaleur récupérée vous permet de gagner quelques degrés et diminue la quantité de gaz à consommer. De plus, ces modèles sont bien mieux régulés et vous avez donc une meilleure maîtrise sur ma chaleur obtenue.

C’est pour cela qu’elle est appelée HPE : Hautes Performances Énergétiques. L’énergie regagnée grâce à ce processus et à la régulation vous permet de réaliser des économies de chauffage. Vous obtiendrez aussi une chaleur plus douce dans votre logement.

 

Quels sont alors les avantages de ce genre de système de chauffage ?

  • Ce type de chaudières offre un excellent confort thermique grâce à leur régulation facile.
  • Avec le procédé de récupération de chaleur des fumées de la combustion, ces chaudières se démarquent par un rendement élevé
  • La chaudière à gaz condensation sont ergonomique, peu encombrante, et n’ont pas de combustible à stocker
  • L’installation de ces appareillages est simple et rapide
  • Leurs coûts d’achat et de consommation relativement bas rendent ces chaudières rapidement rentable
  • Les chaudières à gaz condensation sont très facile à utiliser

Par contre, les inconvénients de la chaudière à gaz condensation sont :

  • Ces équipements ne sont pas éco responsables. Ils produisent des émissions de CO2.
  • Ces chaudières consomment du gaz dont le prix est instable
  • Pour un équipement qui dure, il est obligatoire d’entretenir annuellement ces chaudières.

 

Les critères de choix entre une pompe à chaleur et une chaudière à gaz :

Comment prendre la bonne décision et choisir le meilleur équipement pour son système de chauffage ? Il y a plusieurs critères qui entrent en jeu dans ce genre de choix. Ainsi, il faut considérer son installation actuelle, ses besoins en chauffage, le budget alloué , le climat de la région , les aides financières et enfin la superficie du logement.

 

L’installation actuelle

Un élément important à prendre en considération lors du renouvellement de votre système de chauffage et de tenir compte de votre équipement actuel. La PAC air-eau s’adapte rapidement aux installations préexistantes et ne nécessitent de la réflexion que pour l’unité extérieure. La chaudière à gaz condensation est facilement implémentable sur le réseau d’une chaudière classique.

 

Les besoins en chauffage

Les besoins en chauffage influent sur le choix du système. Ainsi, une chaudière est l’équipement le plus confortable et le plus facile. Son rendement impressionnant et sa puissance font aisément les grands besoins. Par contre la PAC air-eau ne peut pas dépasser les besoins de 5 personnes sans être accompagnée d’un système d’appoint.

 

Le budget

Le critère décisif est sans doute celui du budget. Incontestablement, la chaudière est moins chère que la PAC. De plus, les coûts de pannes et réparations de la PAC sont plus importants que ceux de la chaudière. Les pièces et l’entretien du fluide frigorigène expliquent ce prix plus élevé. Par contre, sur le long terme, la chaudière va consommer du gaz dont le prix augmente chaque année. La PAC consomme également de l’électricité dont le prix, lui aussi, augmente, mais le coût de consommation reste moins élevé.

 

La température moyenne de la ville tout au long de l’année

Ce facteur est parfois oublié par les consommateurs qui cherchent la meilleure solution sur papier. Pourtant, si la PAC air-eau semble plus rentable, c’est parce que ses chiffres sont calculés dans des conditions optimales. En effet, il est nécessaire de prendre en considération le climat de votre région lors du choix. En zone urbaine ou en zone dont les hivers sont froids, une chaudière est bien plus recommandée car elle est plus économe. Dès que la température descend trop, la PAC air-eau a besoin d’un système d’appoint qui prend la relève ( et il consomme de l’électricité).

Les aides financières

Les deux équipements que nous avons cités bénéficient d’aides financières facilitant leurs achats. Ceux-ci favorisent, toutefois, la PAC air-eau car elle éco responsable. En comparant les prix après déduction des aides financières, on s’aperçoit que la pompe à chaleur est plus intéressante pour les foyers modestes.

 

La superficie du domicile

Le bon dimensionnement de votre système de chauffage est important pour optimiser votre consommation d’énergie. Ainsi il est nécessaire de connaître la superficie de votre logement pour que vous choisissiez l’équipement idéal. L’isolation entre aussi en jeu sur la puissance nécessaire pour chauffer l’habitation.

 

Pompe à chaleur ou chaudière au gaz : que choisir finalement ? 

Finalement quel choix prendre ? La pompe à chaleur est une technologie qui intéresse énormément puisqu’elle puise de l’énergie gratuite: l’air. Mais ses performances sont optimales si votre logement répond à certains critères. La chaudière à gaz compression est une meilleure version que son prédécesseur et produit de l’énergie efficacement, mais elle n’est pas aussi écologique que la PAC.

Pour vous aider dans votre décision, n’hésitez pas à nous contacter.