Installation d’une pompe à chaleur et de ses organes complémentaires

Afin de maximiser le rendement énergétique d’une pompe à chaleur, il est indispensable d’ajouter des organes supplémentaires. Ceux-ci permettront de purifier l’eau et d’augmenter la durée de la pompe à chaleur. 

La puissance définit une partie du coût

La puissance d’une machine se calcule en fonction des déperditions de la maison : la quantité d’énergie nécessaire pour chauffer la maison lorsqu’il fait -10°C à l’extérieur. Cela dépendra en grande partie de la qualité d’isolation de la maison en fonction du volume à chauffer (et non pas la surface). Plus une maison sera isolée, moins puissante sera la pompe à chaleur et donc son coût sera plus accessible. A l’inverse, moins une maison sera isolée, plus la puissance nécessaire sera importante et donc son coût sera élevé.

Exemple : une maison standard de 100m2 récente ( >2010) aura besoin de 6 à 8 KW alors que le même type de maison des année 1980 aura plutôt besoin de 10 à 12 KW. Le prix pouvant ainsi aller de 10,000 euros à 12,000 euros.

L'échangeur

Cet échangeur va transférer la chaleur de la pompe à chaleur aux tuyaux de chauffage de la maison. Nous enlevons la chaudière existante (gaz, fioul) pour implanter une unité capable de chauffer la maison et l’eau chaude sanitaire, et cela sans installer un matériel d’appoint ! Il n’est pas nécessaire de changer les radiateurs, la pompe à chaleur s’adapte à votre maison, pas l’inverse ! 

L'unité intérieure et le ballon tampon

L’unité intérieure de la pompe à chaleur peut s’occuper à la fois du chauffage et de l’eau chaude sanitaire. En effet, sur le bas de l’unité est présent un ballon tampon pour se raccorder directement aux tuyaux de chauffage.

Ce ballon est présent sur toutes les installations 6nergies, avec ou sans eau chaude sanitaire. Il est fortement recommandé mais non obligatoire. Un volume d’eau va ainsi faire tampon entre l’échangeur et les radiateurs qui sont à l’intérieur de la maison.

Cela a plusieurs effets : il y a souvent des robinets thermostatiques sur les radiateurs, à chaque fois qu’ils sont ouverts ou fermés, ils vont stopper le flux d’eau brutalement. Pour protéger l’échangeur, c’est le ballon qui va faire tampon. Le ballon tampon sert aussi à augmenter le volume d’eau dans le circuit de chauffage pour permettre à la pompe à chaleur de travailler plus longtemps, sans forcer et éviter les redémarrages intempestifs qui consomment beaucoup plus d’énergie. Le ballon va protéger efficacement la pompe à chaleur et le circuit de chauffage tout en améliorant le rendement. Tous les fabricants le recommandent, mais, pour des questions de coûts, il est parfois omis.

Le pot à boue

Le TF1 de Fernox, c’est le plus efficace du marché ! Il récupère les boues et les impuretés qui noircissent votre eau de chauffage et sont capables de boucher votre circuit. Ce sont des bactéries présentes dans l’eau qui se développent dans le temps. Afin de protéger l’échangeur, nous installons un pot à boue. Son rôle est de récupérer toutes ces microparticules. Lors de notre visite annuelle d’entretien, nous nettoyons ce filtre très important. De plus, le fait qu’il soit magnétique permet de récupérer les micro particules de ferrailles de vos radiateurs à la sortie du circuit. Le TF1 de Fernox est le plus efficace du marché par sa grande force magnétique et son filtre plus fin pour récupérer le plus de particules possibles.

Le désemboueur

Le désemboueur est une particularité de 6nergies. Lors d’une nouvelle installation, il est nécessaire de faire un désembouage du circuit de chauffage sous haute pression afin de nettoyer les radiateurs. Cela doit être fait tous les 5 ans environ, pour protéger le système de chauffage. Ce système français breveté permet de récupérer et filtrer les microparticules de boue en amont du pot à boue. Le système à aimant et son effet tourbillon vont  générer de l’oxygène puis éclater les particules de boue, pour ainsi permettre ainsi au pot à boue de récupérer plus facilement les particules de boue. En 3 à 4 semaines, l’eau est pratiquement pure. Cela évite de faire des désembouages durant les 20 prochaines années. Le coût dès le départ peut paraître élevé mais il protège efficacement le système de chauffage et évite le désembouage tous les 5 ans qui coûte environ 800€ à chaque intervention.

Le vase d'expansion

Obligatoire, il sert à protéger l’installation hydraulique des montées de pression dans le réseau de chauffage. En effet, la chaleur générée va augmenter la pression, entraînant dilatation et rétractation. Le vase contient une membrane qui absorbe cette dilatation dans le réseau et protège le circuit de chauffage pour éviter que la pression ne détériore les joints des radiateurs.

Le filtre à tamis

A l’entrée, avant le ballon tampon, l’ajout d’un filtre à tamis est obligatoire. Il permet de filtrer l’eau et de protéger l’installation pour augmenter sa durée de vie jusqu’à plus de 20 ans. Lors de notre visite annuelle d’entretien, nous nettoyons également ce filtre très important.

Le disconnecteur

Le disconnecteur se situe au niveau du réseau de la ville. Il sert à éviter que l’eau de chauffage ne reparte dans l’eau de la ville. Il est obligatoire.

Fort d’une expérience de plus de 10 ans dans le domaine des énergies renouvelables, reconnus et certifiés, nous sommes à la fois bureau d’étude et installateur dans le domaine de la rénovation et optimisation énergétique chez le particulier et petit tertiaire.

© 2018 6nergies – Mentions légales

Suivez-nous

Nos partenaires